Un  nouveau comité à la tête du syndicat de l’ONA

Le Syndicat des Employés de l’Office National d’Assurance-vieillesse (SE-ONA) a procédé, dans l’après-midi du mardi 13 août 2019,  à l’installation d’un nouveau comité directeur de  neuf (9) membres.

Dans une ambiance conviviale, cette cérémonie s’est déroulée à l’auditorium de l’institution, en présence d’environ 500 personnes, dont des dirigeants de Syndicats, notamment de la Confédération des Travailleurs Haïtiens (CTH),  de l’ED’H, de l’OFATMA, de l’APN, des directeurs centraux, des différents cadres et des membres du personnel.

Après avoir invoqué le Divin Maitre, suivi d’un couplet de la Dessalinienne, le décor est planté pour  débuter la cérémonie. Les élections  sont organisées par un conseil électoral provisoire qui est soutenu dans sa tâche par le comité de transition. Le président du CEP, Monsieur Innocent Joseph, dans sa mise en contexte, a retracé pour l’assistance les différents chemins parcourus en vue de l’organisation de ces élections. Nombreux sont les  obstacles et difficultés surmontés par cette entité depuis le 5 avril  2019 pour arriver à la cérémonie du jour.

Deux cartels étaient en lice pour le contrôle du SE-ONA, lors de ces compétitions organisées dans la plus grande transparence. Le cartel DIGNITE a remporté les élections au détriment du cartel La PAIX.

Faisant office de porte-parole du nouveau comité directeur de SE- ONA, Monsieur Exane Coffy, dans son costume de secrétaire général, a présenté les grandes lignes d’action de son équipe. Il a présenté a l’assistance un programme ambitieux axé sur les points suivants :
– Travailler en parfaite collaboration avec la Direction Générale pour augmenter les ressources de l’institution, construction d’immeubles pour les personnes à faible revenu, rentabiliser l’investissement des fonds de l’ONA, paiement de congé aux employés, repenser le service d’accueil, faciliter le prêt hypothécaire, fédérer le Syndicat, rédaction d’un code disciplinaire règlementant le syndicat, décanter la pension des employés du gros lot, liquidation de la pension dans un délai raisonnable etc…

« Le syndicat n’est pas une institution de blocage, ni une organisation politique; c’est plutôt un outil  de travail pour le bonheur des employés de commun accord avec la direction générale », a  fait remarquer  Monsieur Coffy.

Le cartel DIGNITE est ainsi composé de :
– Monsieur Michel Wilgot, Président
– Monsieur Exane Coffy, Secrétaire général
– Madame Gladys Étienne, Secrétaire à l’information
– Monsieur Noel Zacharie, Secrétaire aux finances
– Monsieur Féguens Massillon, Secrétaire à la formation
– Monsieur Verdier Antoine, Secrétaire à l’organisation
– Madame Judith Samedi, Secrétaire à la promotion féminine
– Monsieur Valérie Pédestre, Secrétaire aux conflits
– Monsieur Yvon Saintil, Délégué.

Dans son allocution de circonstance le président du comité de transition, Monsieur Jean Robert Joseph, a prodigué de sages conseils au nouveau comité directeur. Il a fait un plaidoyer auprès du comité pour faire de la négociation son cheval de bataille, de privilégier le dialogue au détriment de la force, de pérenniser la paix et la sérénité au sein de l’institution. Il a ensuite fait remarquer que la Direction générale doit pas être considérée comme un adversaire, mais plutôt un allié sûr pour une meilleure coordination.