Mieux planifier et mieux gérer le régime national de sécurité sociale

Alors que l’espérance de vie augmente et que les programmes de protection sociale démontrent continuellement leur impact positif, il est essentiel que les systèmes de sécurité sociale soient adéquats et performants, permettant ainsi au final de combattre la pauvreté. La réalisation de cet objectif demande ainsi que l’Office National d’Assurance-Vieillesse (ONA) atteigne le plus grand nombre de travailleurs possible, soit performant au plan de la gestion et très efficace dans la distribution des prestations.

Cette quête de solutions nouvelles a amené le directeur général, Me Chesnel Pierre, à revoir, depuis quelques mois déjà, les fondements mêmes du régime de retraite, les procédures opérationnelles, les structures organisationnelles, ainsi que la gestion des ressources humaines et financières de l’ONA. Et par-dessus tout, la formation des cadres et du personnel concernés qui joue un rôle crucial dans la mise à jour des méthodes et approches y relatives.

C’est dans cet esprit qu’accompagné de trois cadres de l’institution, il a répondu à l’invitation de la Public Administration International (PAI) à participer, du 4 au 8 juin 2018, à un atelier sur les régimes de retraite, organisé sous le thème « Pension Schemes : Planning For The Future ».

Ce programme spécial a lieu à Londres (Royaume-Uni), et s’adresse aux responsables de haut niveau des institutions de sécurité sociale, ainsi qu’à ceux qui s’intéressent aux questions de protection sociale en général. Près d’une vingtaine de fonctionnaires, en provenance de Montserrat, du Mozambique, du Kenya, de Swaziland, de Thaïlande et d’Haïti, y prennent part.

Durant la semaine de travail, l’atelier prévoit d’explorer l’éventail des régimes de retraite publics et privés en vigueur au Royaume-Uni et ailleurs, leur structure, leur intégration dans un système global de protection sociale, le financement dont ils font l’objet, la manière dont ils sont gérés, ainsi que la réglementation les régissant.

Divers sous-thèmes sont abordés, notamment le développement d’une politique gouvernementale sur la combinaison des pensions publiques et privées, – appliquée au Royaume-Uni -, l’organisation et la fourniture de régimes de retraite, le financement, la réglementation de régimes de retraite facilités par l’employeur, la perception des consommateurs et bénéficiaires du système de retraite britannique…

Une présentation des différents modèles de projections actuarielles agrémente le programme, en plus des conférences et discussions, des études de cas, des séances conduites par des praticiens chevronnés, des représentants d’organismes publics autonomes, ainsi que des gestionnaires de régimes de retraite professionnels et personnels. Les participants effectuent également des visites et des travaux de groupes aux organismes de réglementation et prestataires de retraite basés dans la capitale londonienne. Une excellente opportunité d’échanges sur des questions pratiques touchant leur propre travail, et la comparaison d’expériences avec les homologues de différents pays.

A l’issue de cet atelier, les participants seront en mesure de mieux planifier et mieux gérer leur régime de sécurité sociale, – et particulièrement la branche des pensions -, mieux comprendre les aspects économiques, et mieux cerner les implications financières des programmes, comparer leur propre système avec les informations sur d’autres pays, et développer ainsi une perspective internationale.

La Public Administration International (PAI), qui est une institution britannique d’enseignement supérieur, spécialisée en consultation de haut niveau en matière de gestion, accréditée par la « British Accreditation Council », utilise une approche participative afin d’optimiser les échanges d’expériences à l’échelle internationale.

La participation de l’ONA à ce séminaire témoigne de la détermination du directeur général, Me Chesnel Pierre, de marquer la nouvelle orientation et d’inscrire l’institution dans une dynamique de modernisation et d’optimisation des différents services qu’elle se doit d’offrir aux cotisants et aux pensionnés, convertissant ainsi à l’acte les consignes claires et précises du Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse. Le DG de l’ONA en a, lui-même, souligné la portée en ces termes : « Le séminaire sur le régime des retraites est d’une importance capitale. L’ONA se tient aujourd’hui plus que jamais dans une posture d’ouverture et de bienveillance, afin de garantir la sauvegarde du régime national de retraite et l’amélioration des conditions de vie des retraités ».