L’ONA mise sur le renforcement de capacités de ses agents de sécurité

L’Office National d’Assurance-vieillesse a clôturé, le vendredi 2 mars 2018, un séminaire de formation d’une semaine à l’intention de ses agents de sécurité. Cette démarche, impliquant la CPSOTA (Canadian Peace and Security Officers Security Training Association), a permis à quarante d’entre eux de profiter d’un transfert de compétences, de techniques et de savoir-faire.

 

Il s’agit d’une avancée majeure que la Direction générale a voulu consolider au vu des enjeux de société qui se cachent derrière le développement de la protection sociale en général et de la mouvance de ce secteur, en particulier.

 

« Tout est déjà mis en œuvre pour qu’un suivi soit assuré et que les notions inculquées affectent le comportement de tous les agents bénéficiaires, a rassuré le directeur-général, Me. Chesnel Pierre, qui pense que ce séminaire de formation devra être dupliqué au bénéfice de l’ensemble des agents de l’ONA.

 

L’animateur principal de ce séminaire, Monsieur Harold Turnier, de la CPSOTA, n’a pas non plus caché sa satisfaction. Il croit que l’utilisation de bonnes techniques en matière de sécurité constitue un ensemble d’éléments essentiels pour la mise en place d’un plan de sécurité optimal, ou pour la récolte maximale de renseignements, et l’aboutissement d’une investigation approfondie. « Cela nécessite, certes, de la diligence, de la patience et la collaboration entre toutes les structures, généralement quelconques, de la grande famille de l’ONA », a martelé, dans son intervention, cet haïtiano-canadien qui, depuis son enfance en Haïti, a toujours rêvé de devenir garde du corps. En 2007, il est allé s’établir au Canada et a approfondi ses connaissances dans le milieu de la sécurité privée. Il a accumulé les formations et expériences sur le terrain dont plusieurs mandats au sein de l’Organisation des Nations Unies (ONU), garde rapprochée d’artistes internationaux et autres mandats prestigieux. Au fil des ans, M. Turnier s’est spécialisé en tant que formateur de haut niveau en intervention physique et a obtenu bon nombre de certifications qui lui ont permis de se tenir en premier plan des formateurs reconnus au niveau international.

Ces 40 agents sont désormais formés aux techniques professionnelles de sécurité, utilisées au niveau international. Le Directeur général les a exhortés, en fin d’intervention, à mettre ces connaissances en pratique, à cultiver le partage de l’information, afin d’atteindre notre objectif commun d’assurer la sécurité de toutes celles et tous ceux qui, pour une raison ou une autre, fréquentent nos espaces.