Le programme de microfinance ONAFANM arrive à Marmelade

Le programme de microfinance ONAFANM arrive à Marmelade, dans le département de l’Artibonite. Les petites commerçantes, « madan sara », n’ayant pas accès facilement au crédit traditionnel, bénéficient de prêts à un taux imbattable de 1%.

 

A date, environ 3500 femmes, issues d’associations d’entrepreneures du Nord, de l’Artibonite, du Nord’Ouest et de l’Ouest, ont contracté des prêts variant entre 25,000 et 50,000 gourdes. De plus, ce programme leur offre la possibilité de devenir, au soir de leur vie, des assurées de l’ONA. Ainsi, elles pourront bénéficier de la pension de l’ONA, néanmoins qu’elles complètent les 20 ans de cotisation et ont les 55 ans accomplis.

 

Le directeur général de l’ONA, Me Chesnel Pierre, est plus que jamais déterminé à supporter le programme social de l’administration Moise-Lafontant, visant le bien-être de la population. « Sous mon administration, l’institution doit être mise au service des plus faibles en vue d’une société économiquement plus équilibrée », clame-t-il.

 

Si la tendance se maintient, les activités entreprises par ces marchandes auront, à moyen terme, un impact significatif sur la création d’emplois dans le pays.